Le président de la République Emmanuel Macron s’exprimait en ce dimanche 14 juin. Une quatrième allocution en 4 mois. Découvrez ici les principales annonces du discours.

Toute la France métropolitaine en vert

Emmanuel Macron qui s’est exprimé pour une quatrième annonce solennelle depuis mars. Le président de la République a annonce le passage de toute la France métropolitaine en « zone verte » : « Dès demain, tout le territoire passera dans la zone verte, sauf Mayotte et la Guyane, ce qui permettra la réouverture des cafés en Île-de-France« . Par conséquent Emmanuel Macron annonce que « les crèches, les écoles, les collèges se prépareront à accueillir à partir du 22 juin tous les élèves de manière obligatoire et selon les règles de présence normales ». Mais Emmanuel Macron met en garde les Français en rappelant qu’il est important encore d’éviter les regroupements : « il faudra continuer d’éviter au maximum les rassemblements, car nous savons qu’ils sont les principales occasions de propagation du virus. Ils resteront donc très encadrés.« 

Emmanuel Macron a indiqué que les restaurants en Îles de France pourront rouvrir leur salle. En effet, jusqu’à là les restaurateurs avaient seulement le droit d’accueillir les clients sur les terrasses. Une décision compliqué à accepté par les restaurateurs. Cette nouvelle risque bien de les ravir, l’économie pourra repartir également pour ce corps de métier.

Le président de la République a affirmé la tenu des élections municipales le 28 juin prochain. Rappelons que 4 816 communes sont concernés par ce second tour. Vous pouvez retrouver toute l’actualité des élections municipales à Marseille sur le Mag Marseillais. Egalement des interviews seront prochainement disponibles.

Comment relancer l’économie ?

Après plus de 3 mois où l’économie était à l’arrêt, Emmanuel Macron a annoncé « un plan de rebond ». La première priorité de la France est de reconstruire une économie « forte, écologique, souveraine et solidaire ». Il a affirmé que « près de 500 milliards d’euros pour notre économie, pour les travailleurs, pour les entrepreneurs, mais aussi pour les plus précaires« .

Emmanuel Macron a annoncé dans son allocution de 19 minutes que la France ne financera pas « ces dépenses en augmentant les impôts. Notre pays est déjà l’un de ceux où la fiscalité est la plus lourde, même si depuis trois ans, nous avons commencé à l’abaisser. La seule réponse est de bâtir un modèle économique durable plus fort, de travailler et de produire davantage pour ne pas dépendre des autres. »

En ce qui concerne le plan de relance économique Emmanuel Macron espère éviter un maximum de licenciements. Il a indiqué une sincère collaboration avec les syndicats et les patronats : « une négociation pour que, dans toutes les entreprises, nous arrivions à préserver le plus d’emplois possible malgré les baisses d’activité. » Emmanuel Macron a assuré une vaste création d’emploi « en investissant dans notre indépendance technologique, numérique, industrielle et agricole par la recherche, la consolidation. »

Emmanuel Macron réagit à l’actualité

Depuis quelques semaines les manifestations se multiplient en France. Le symbole de ces mobilisation est Assa Traoré. Sœur d’Adama Traoré, mort à la suite d’une interpellation policière en 2016. Plusieurs milliers de manifestants se rassemblent notamment à Paris. Plus de 15 000 manifestants étaient présents samedi 13 juin.

Emmanuel Macron a annoncé que : « Nous sommes une nation où chacun, quelles que soient ses origines, sa religion, doit trouver sa place. Est ce vrai partout et pour tout le monde? Non, Notre combat doit donc se poursuivre, s’intensifier pour permettre d’obtenir les diplômes et les emplois qui correspondent au mérite étincelant de chacun et lutter contre le fait que le nom, l’adresse, la couleur de peau réduisent trop souvent dans notre pays. Nous serons intraitables face au racisme, à l’antisémitisme et aux discriminations. Et de nouvelles décisions fortes pour l’égalité des chances seront prises. »

De plus, Emmanuel Macron a annoncé son soutient aux force de l’ordre. En effet, depuis l’annonce de Christophe Castaner d’interdire la méthodes d’étranglements, de nombreux syndicats de police ont appelé à manifester. Emmanuel Macron a rendu hommage aux policiers ;  « Nous ne bâtirons pas davantage notre avenir dans le désordre, sans ordre républicain. (…) Cet ordre, ce sont les policiers et les gendarmes sur notre sol qu’ils assurent. Ils sont exposés à des risques quotidiens en notre nom. C’est pourquoi ils méritent le soutien de la puissance publique et la reconnaissance de la nation.« 

Par Enzo Buonalana

L’allocution d’Emmanuel Macron

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *