Des perquisitions ont eu lieu ce mardi matin au domicile de Jean-Claude Gaudin, concernant des emplois de plusieurs proches collaborateurs

Jean-Claude Gaudin fait encore parlé de lui, 7 mois après avoir laissé la mairie de Marseille au Printemps Marseillais. En effet, selon La Provence des perquisitions ont été menées ce mardi matin au domicile personnel de l’ancien maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, à Mazargues (9e). Toujours, d’après le quotidien local les investigations conduites depuis plusieurs mois par les gendarmes sous la houlette d’un juge d’instruction. Ces perquisitions, porteraient sur l’emploi de plusieurs très proches collaborateurs de l’ancien maire, restés membres de son cabinet. Alors, qu’ils avaient dépassé l’âge obligatoire de la retraite depuis plusieurs années.

France Info indique que « trois autres fidèles de Jean-Claude Gaudin, comme son directeur de cabinet, Claude Bertrand, 79 ans, ou Jean-Claude Gondard, directeur général des services, avaient eux pu bénéficier d’une prolongation « pour intérêt de service »« .

Lire aussi | Mathieu Grapeloup : « je ne regrette pas d’avoir été candidat aux municipales »

En décembre, le Parquet national financier avait terminé une enquête préliminaire sur la gestion des ressources humaines de la ville de Marseille. Pour rappel, en 2019 des perquisitions avaient déjà été menées. Des expertises faites par la Gendarmerie à la direction des Ressources humaines de la ville de Marseille. Dans le cadre d’une enquête ouverte pour « faux, usage de faux et détournement de fonds publics ».

Par Enzo Buonalana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *