Jean Castex et son gouvernement ont présenté les dernières décisions pour contenir l’épidémie de Covid19. Ils ont indiqué une accélération de la campagne de vaccination.

Un reconfinement pas à l’ordre du jour

On en a pris l’habitude, les jeudis c’est conférence de presse du gouvernement. Le Premier ministre, Jean Castex et ses ministres étaient face à la presse ce jeudi 4 février. Ils sont revenus sur les annonces de vendredi dernier et ont exposé les nouvelles mesures prises pour éviter un reconfinement.

En premier lieu, Jean Castex a annoncé que la situation sanitaire en France restait « particulièrement fragile et préoccupante. » Il a tout de même précisé que la France enregistrait l’« un des taux les plus bas d’Europe. » En ce qui concerne un possible reconfinement, Jean Castex a précisé que celui-ci « n’est pas nécessaire aujourd’hui. » Malgré tout, il rappelle qu’en cas de « nécessité, nous n’hésiterons pas. L’objectif n’est pas de repousser, il est de l’éviter. »

Le reconfinement n’est pour l’heure pas à l’ordre du jour, car certaines régions sont moins touchées que d’autres. En effet, la région PACA par exemple a enregistré ce mercredi 3 397 cas positifs au coronavirus, tandis que la Bretagne en compte 724. Autre exemple : la région Grand Est a répertorié 2 897 positifs à la Covid-19 aujourd’hui, contre 1 570 en Nouvelle-Aquitaine.

Lire aussi : L’intersyndicale réunit quelques milliers de manifestants

La campagne de vaccination s’accélère !

Depuis le 27 décembre, la France a vacciné 1 717 385 personnes. En réalité seul 100 000 sont vaccinés. Par conséquent, ce sont 1 617 385 personnes qui ont reçu la première dose. Alors aujourd’hui, en conférence de presse, Jean Castex a assuré une accélération de la campagne de vaccination. En effet, il propose 1,17 millions de rendez-vous supplémentaire dans les prochains jours, pour la première injection.

Évolution du nombre de vacciné – Graphique proposé par Coronavirus.fr

Le Premier ministre a précisé que « 500.000 rendez-vous » seraient ouverts dès ce vendredi pour une première injection d’ici la fin février. Jean Castex promet 1,2 millions de vaccinés « sur le mois de mars ». Cette stratégie permettra d’atteindre « l’objectif fixé par le Président de la République d’avoir proposé la vaccination à toutes les personnes de plus de 75 ans volontaires, ainsi qu’aux personnes de moins de 75 ans atteintes de comorbidités graves ».

En ce qui concerne le nouveau vaccin AstraZeneca, les premières doses seront injectées dès ce samedi 6 février. La Haute autorité de Santé a annoncé mardi 2 février ne pas recommander ce vaccin pour les moins de 65 ans, faute de données. « Grâce à ce nouveau vaccin, nous pourrons atteindre l’objectif de 4 millions de personnes ayant reçu leur première injection d’ici la fin du mois de février », assure Jean Castex.

Par Enzo Buonalana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *