Portrait de Romain Dumas, pilote originaire d’Alès, dans le Gard, prêt à s’envoler pour un énième objectif.

Cinquième Dakar pour Romain Dumas

« C’est un peu comme si on demandait à un tennisman de faire du squash ». Romain Dumas, pilote automobile alésien, s’apprête à s’envoler pour Djeddah, en Arabie Saoudite. Il y disputera son cinquième Dakar, du 3 au 15 janvier prochain. « C’est une course qui nous prend environ dix mois à préparer », poursuit-il. « En plus c’est très difficile à appréhender. »

Difficile à appréhender car le contexte change du tout au tout. Courir sur piste ou sur route se joue souvent « au millimètre ou au centimètre près », explique le champion automobile. En Arabie Saoudite, il se retrouvera « dans une étendue de dunes, sans rien autour ».

Son buggy a été élaboré par sa marque

Prépation du buggy de Romain Dumas
Romain Dumas et son équipe pofinaient les derniers réglages sur son buggy, parti en terre saoudienne lundi 8 décembre dernier

S’il met plusieurs mois à préparer cette course ce n’est pas seulement pour élaborer son buggy. Ce dernier a d’ailleurs était conçu dans les locaux de sa marque, RD Limited, créée en 2008, basée au Pôle Mécanique d’Alès, grand complexe automobile.

Mais c’est aussi pour se mettre en condition. « On essaye de s’entraîner un peu partout en France où c’est possible, notamment vers Narbonne », détaille le pilote de 42 ans. « Mais ça n’a rien à voir parce qu’en réalité on part là-bas en pratiquant très peu ».

Le recordman de la montée de Pikes Peak, aux Etats-Unis, a d’autant peu pratiqué que l’année dernière son aventure s’était brutalement stoppée. En effet, son buggy avait rapidement pris feu. Ajouté à cela les deux années encore passé où Romain Dumas avait fait le choix de ne prendre part au départ, ses dernières expériences dans les dunes du Dakar sont rares.

Pilote Porsche depuis 2004

Néanmoins son expérience au volant, elle, est loin d’être faible. Romain Dumas est devenu un pilote automobile professionnel en 2004, avec Porsche qui l’avait repéré aux 24h Mans et pour qui il travaille toujours. Il gagnera justement la plus grande course d’endurance au monde pour la seconde fois en 2016 avec Porsche. La première était en 2010 avec Audi.

Décortiquer le palmarès du pilote alésien serait trop long mais une chose est sûre s’il souhaite partir au Dakar c’est qu’il n’est pas rassasié d’objectifs. « Tant que j’ai la forme physique et les capacités je continuerai. Il faut en profiter », explique le quadruple vainqueur des 24h de Nürburgring. « Il faut quand même avouer que plus on avance dans le temps, plus on en fait et moins il reste d’objectifs« , sourit-il.

« Ce sont des sacrifices de vie énormes »

Néanmoins, tous ses titres, ses records et ses ambitions ne se font pas sans mal. En effet, ils sont souvent au détriment de sacrifices familiaux. « Si on prend l’exemple de ces derniers jours, où on finissait la voiture pour le Dakar. Je suis rentré me mettre au lit à 5h30 du matin, ma femme et mes enfants ne sont pas là. Le mois prochain je vais en Allemagne pour Porsche, le mois prochain en Arabie Saoudite donc ce sont des sacrifices de vie énormes », avoue Romain Dumas, qui n’hésite faire illusion à sa ville natale, Alès, sur ses voitures. « L’année dernière j’ai été en déplacement 250 jours dans l’année… Je conçois que parfois ça puisse paraître égoïste ».

En revanche, Romain Dumas le répète, il est sans arrêt soutenu par sa famille qui l’encourage pour tous ses projets et objectifs. Y compris celui de faire une course de 12 étapes en 13 jours dans au beau milieu des dunes saoudiennes :

  • Jeddah – Bisha (03/01)
  • Bisha – Wadi Ad-Dawasir (04/01)
  • Wadi Ad-Dawasir – Wadi ad-Dawasir (05/01)
  • Wadi Ad-Dawasir – Riyadh (06/01)
  • Riyadh – Buraydah (07/01)
  • Buraydah – Ha’il (08/01)
  • Ha’il – Sakaka (10/01)
  • Sakaka – Neom (11/01)
  • Neom – Neom (12/01)
  • Neom – Aiuia (13/01)
  • Aiuia – Yanbu (14/01)
  • Yanbu – Jeddah (15/01)

Par Paul-Roch Bruneton

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *